vendredi 12 février 2016

La poussière du temps, Michel David (tomes 1-2)

Complétement conquise par la série "Un bonheur si fragile", je voulais lire une autre série de cet auteur québécois au style si convaincant. 
"La poussière du temps", dont j'ai lu pour l'instant que les deux premiers tomes, se passe quelques années plus tard que "Un bonheur si fragile". Si cela commence de la même manière, deux jeunes gens qui se marient et s'installent pour fonder un foyer, le contexte est bien différent. En 1940, en pleine ville cette fois, et non dans la campagne, nous découvrons une famille qui lutte pour survivre, avec un bien maigre salaire et de nombreuses grossesses qui se suivent de près, le développement urbain en toile de fond.
Un mariage malheureux, un père colérique, une mère qui fait tout pour nourrir sa famille et des enfants qui grandissent dans cette misère. 

J'ai eu de la peine à finir le premier tome, qui tirait en longueur, mais le deuxième m'a conquise ! Il m'a fallu deux fois moins de temps pour le finir, et je me suis jetée sur le troisième. 

L'écriture est toujours directe, limpide et décrit parfaitement cette vie difficile. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire