dimanche 28 février 2016

La poussière du temps, Michel David (tomes 3-4)

Je suis finalement arrivée au bout de cette belle saga familiale, dont j'avais déjà commenté les deux premiers tomes ici. Toujours aussi convaincant, l'auteur nous tient captifs tout au long de ces 930 pages. 


Le temps passe et n'épargne pas la famille Dionne. Les enfants grandissent, deviennent ados, et cela amène son lot de complications. Puis, les uns après les autres, ils quittent l'école, se lancent dans la vie active. Ils se marient et fondent un foyer à leur tour. 
Les changements de mœurs touchent la famille, l'incompréhension des parents face à la vie de leurs enfants est touchante. 
Les personnages restent fidèles à eux-mêmes et c'est avec plaisir qu'on les retrouve d'un tome à l'autre. Qu'on les aime ou les déteste, aucun d'eux ne nous laisse indifférent. En refermant le dernier tome, on a le sentiment de laisser derrière soi des proches, avec qui on a partagé une vie entière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire