jeudi 30 mars 2017

Brunetti entre les lignes, Donna Leon

Quel plaisir de retrouver le commissaire Brunetti pour une nouvelle enquête ! Et quand celle-ci se déroule dans le monde des livres, que demander de plus ? :-)

La directrice d'une prestigieuse bibliothèque appelle Brunetti un matin : des livres d'une grande valeur ont été endommagés, et d'autres volés. Le commissaire se déplace donc et dès son arrivée sur les lieux, on lui désigne un suspect : un chercheur américain qui vient chaque jour depuis 3 semaines. Et étonnement, depuis l'effroyable découverte, il n'est pas revenu...
Brunetti se charge de l'affaire qui se complique soudain lorsqu'un témoin potentiel, assidu lecteur de cette bibliothèque depuis 3 ans, est découvert mort chez lui. Notre commissaire se retrouve immergé dans le monde du marché noir de livres anciens, triste monde où ceux-ci deviennent des objets à posséder pour étaler sa richesse, et cela à n'importe quel prix...

Je dis oui, oui, oui !
Que j'aime les romans policiers comme celui-ci. On suit toutes les étapes de l'enquête, les réflexions de Brunetti et son équipe. On est plongé dans cette merveilleuse ville qu'est Venise, et son ambiance. On côtoie ses habitants, son snobisme, son tourisme envahissant. 
Les personnages sont profondément humains. Les policiers ont une vie à côté de leur travail, ont d'autres passions et occupations. J'aime les voir déambuler dans les rues pour aller interroger tel ou tel témoin, s'arrêter boire un café, profiter du printemps qui arrive et de la nature qui renaît. Et j'aime toujours autant le couple Brunetti, si attachant et vrai. 

Une très bonne lecture et un héros que j'aurai du plaisir à retrouver ! 

Oh, et puis je ne peux pas m'empêcher de relever une réplique qui, en tant que bibliothécaire, m'a bien fait rire :

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire