lundi 13 novembre 2017

Mrs Creasy a disparu, Joanna Cannon

Eté 1976. Il fait chaud sur l'Avenue. Le temps caniculaire fait faire des choses étranges aux gens, paraît-il. C'est peut-être ce qu'il s'est passé avec Mrs Creasy. Car Mrs Creasy a disparu, sans laisser de mot, d'explications ou d'indices. "Elle va revenir" se dit-on. Mais les jours passent et Mrs Creasy ne revient pas. Les voisins de l'Avenue, qui forment une petite communauté fermée dans laquelle tout - ou presque - se sait, partagent leurs doutes, leurs questionnements, leur inquiétude. Grace et Tilly, meilleures amies, décident de mener l'enquête. A l'église, elles entendent que Dieu est partout, et surtout que si Dieu est présent dans une communauté, alors personne ne se perd. Avec la foi et l'innocence de deux enfants de 10 ans, elles se mettent à la recherche de Dieu, pour que Mrs Creasy reviennent et que tout le monde soit en sécurité. 

Les adultes eux, se tournent vers le coupable parfait, celui qui est le mouton noir du quartier. Ils l'ont pris en grippe dès son arrivée, il y a des années de cela. Un événement terrible s'est d'ailleurs passé il y a 10 ans, et personne n'est prêt à oublier et lui pardonner...

Cependant, l'absence prolongée de la disparue fait peu à peu chanceler les certitudes des habitants. Mrs Creasy parlait avec tout le monde. Elle était au courant des secrets de chacun. Et si elle savait ce que tous taisent ?
Alors qu'un secret les impliquant tous pourrait être révélé, ainsi que tous les petits secrets des uns et des autres, les tensions s'intensifient, les conflits éclatent, les langues se délient, la culpabilité fait surface... et la vérité sort de la bouche des enfants. 

Un roman très bien construit et amené. On comprend vite que quelque chose s'est passé, plusieurs choses même. Mais on ne sait pas quoi, quand, comment et par qui. Les indices arrivent au compte-goutte, chacun révélant une part du mystère et faisant peser de plus en plus lourd le poids dans la balance. 
Le monde des adultes est plein de secrets, de préjugés stupides, de mensonges qui gâchent des vies. 
A côté de ce monde, celui de Gracie et Tilly est plein d'innocence et de vérité. Leur amitié apporte un peu de fraîcheur et de lumière dans la vie compliquée et amère des adultes. J'ai été surprise de voir à quel point les réflexions et réactions de ces deux fillettes sonnent justes et sont réalistes. 

Au final, l'histoire me laisse un goût amer. J'ai certes aimé la manière dont elle est apportée et dévoilée progressivement. De même, j'ai aimé la façon dont les personnages sont présentés et le fait que le lecteur doit faire l'effort de rassembler les éléments qu'il connaît pour comprendre qui est qui.
J'ai par contre été plus qu'irritée par leurs fichus préjugés. Ça m'a rendue folle de voir la portée qu'un petit mensonge peut avoir et à quel point cela peut détruire des relations et des vies. 

En bref, un bon roman qui fait réagir, et c'est positif : c'est la preuve d'une écriture intelligente qui tient la route. 

Un grand merci aux éditions HarperCollins et au site Babelio pour cette découverte !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire